Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de la monographie de Frédéric Bisson, membre de la SNPhi :

Comment bâtir un monde. Le Gai Savoir de Gustav Mahler.

Le 15 novembre 2010, Frédéric Bisson avait donné au Conservatoire de Caen une conférence sur Gustav Mahler. Analysé dans le petit auditorium, le premier mouvement de la Troisième Symphonie avait servi de support à une enquête philosophique sur la signification du contraste chez Mahler. Archétype de l’art symphonique mahlérien, ce mouvement est en effet tendu entre le grand style romantique, dont Mahler est l’ultime dépositaire, et les « banalités » populaires qui le corrompent de l’intérieur. Quel est le sens de ce contraste entre le haut et le bas ? Le programme le figure comme un mouvement d’élévation, de la Terre vers le Ciel. Mais cette signification cosmologique surcode une puissance politique inconsciente, directement exprimée par l’idiome musical.

Depuis cette conférence de 2010, de nouveaux indices sont venus relancer l'enquête. Le livre qui paraît aujourd'hui aux éditions Chromatika fait la synthèse des significations plurielles qui traversent et déchirent la musique singulière de Mahler. Il essaie de faire entendre un Mahler cosmopolitique, faux frère de celui d'Adorno.

À l’occasion du centenaire de sa mort, ce livre de philosophie constitue ainsi un hommage à la pensée musicale de Mahler, dans ce qu'elle a à la fois d'humoristique et d'effroyable.

Le livre est disponible en commande sur le site i6doc.

Le prix de lancement, valable jusqu'au 28 février 2012, est de 14,50 euros.

Connectez-vous pour commenter