Le sport de haut niveau, nouvel opium du peuple ?

imagesbrohm

A l'époque de la mondialisation capitaliste, l'exaltation de la compétition et de la performance au sein de l'espace public est l'une des expressions les plus achevées du  spectacle sportif.

 

La prolifération des violences, de la corruption, du dopage et des manipulations biologiques, l'instrumentalisation politique de la «fausse conscience» sportive (le sport comme forme de culture, le sport comme moyen d'intégration ou d'émancipation) représentent la substance-même du sport « opium du peuple ».

 

C'est cette propagande de masse véhiculée par les canaux de l'industrie de l'amusement qu'Adorno appelle "la monstrueuse mécanique du divertissement" dont il sera question.

 

Conférencier : Jean-Marie Brohm : bréve biographie et article préparatoire dans Wikipédia

 

La conférence se déroulera  à l'amphi Le Verrier de  L'U.F.R. des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (S.T.A.P.S.)