Vendredi 30 janvier 2015
17h-19h

 

ENS

45, rue d'Ulm

75005 Paris

 

Jean-Claude DUMONCEL (Université de Caen)


Deleuze dans les mondes possibles

« Autrui, c’est un monde possible ». Par cette proposition, après avoir aidé P. M. Schuhl à corriger les épreuves de son livre Le Dominateur et les possibles, Deleuze devient un de ceux qui ont repoussé les limites de la logique modale, et sa percée vient s’inscrire naturellement dans la mutation qui la travaille en ce moment. Après avoir narré la manière dont la logique modale s’est mathématisée dans la logique du temps d’A. N. Prior en superposant Diodore Cronos et Thomas d’Aquin avec la complicité de P. T. Geach, on expliquera cette mathématisation « à la mode d’Amsterdam » de J. van Benthem, popularisée par P. Blackburn, et on montrera comment, pour les mondes possibles deleuziens, elle offre le cadre d’une carrière illimitée.

Connectez-vous pour commenter

Discuter de cet article

INFO: Vous envoyez le message comme un 'invité'