Portrait

Rumeurs et vérité en histoire (Conférence-débat du 27 mai)

Contre l’obscurantisme

 


Mais pourquoi tant de haine ? (L’affabulation d’Onfray)
 
:

 

(Présentation de l 'ouvrage)

 
 

par Elisabeth Roudinesco

Le communiqué de Franck Lelièvre. Organisateur de la conférence-débat :

 

L’historienne Elisabeth Roudinesco, auteur de nombreux ouvrages sur la psychanalyse et son histoire, en France et dans le monde, chercheuse de renommée internationale, sera à Caen le jeudi 27 mai à l’occasion de la sortie d’un livre à plusieurs voix qu’elle a coordonné : Mais pourquoi tant de haine ? (éditions du Seuil), en réponse au livre de Michel Onfray, Le crépuscule d'une idole. L’affabulation freudienne (Grasset).

Accompagnée de l’historien Guillaume Mazeau et de Franck Lelièvre, professeur de philosophie à Caen, elle sera accueillie par l’Université de Basse-Normandie pour débattre sur le thème : « Rumeurs et vérité en histoire » . Le problème central posé par les auteurs de ce livre est celui de l’établissement de la vérité en histoire et en philosophie : Freud était-il un affabulateur, un pervers sexuel, un adepte du fascisme, persécuteur de son propre peuple? Son oeuvre n’est-elle qu’une forme de pathologie  impossible à universaliser? Est-ce la vérité, est-ce une rumeur? Nous tâcherons de répondre à ces questions. Et de même à propos de bien d’autres penseurs ou acteurs de l’histoire. Il s’agit donc d’engager une réflexion sur le statut contemporain de la transmission des savoirs. L’université et l’école républicaine ont leur mot à dire.


Fier de pouvoir accueillir en Basse-Normandie, parmi d'autres participants, une intellectuelle aux compétences reconnues, c’est avec plaisir qu'en tant qu'organisateur de cette soirée j'invite tous ceux que ces questions intéressent à être présents parmi nous. Les enjeux de ce débat dépassent largement ceux d'une discussion entre spécialistes.


C'est dans cet esprit de dialogue que nous avons invité Michel Onfray à participer à cette soirée. Libre à lui de venir.

F. Lelièvre. Organisateur de cette soirée soutenue par la Société Normande de Philosophie.

Connectez-vous pour commenter