Imprimer
Catégorie : Café philosophique

« Que faire des faibles ? » Pour une critique de la société de mépris.

 

Thème N°3  : La maladie, un symptôme de faiblesse ? Faut-il vouloir la santé à tout prix ?

-Lundi 18 avril de 18 à 20 heures, au « Vélocipède », Place Saint Sauveur -

Présenté par Catherine Herbert, Médecin au CSAPA (Centre de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie de Caen, rue de Bretagne), Sociologue de la Santé attachée au Cereev (enseignante à l'université de Caen, spécialiste de l'adolescence et de la toxicomanie co-auteur du Dictionnaire des Risques dirigé par Y. Dupont, ), Psychanalyste.

Médecin engagé, témoignant d'une connaissance de terrain des addictions, elle prête chaque jour attention et soin à ceux qui souffrent dans ses consultations au Centre de la rue de Bretagne, mais encore elle nourrit une réflexion sociologique et anthropologique approfondie sur les conduites à risques dites déviantes.

Son propos va souvent à l'encontre des représentations toutes faites de la santé et de la maladie, de la norme et de la déviance.

Animé par Olivier Chiche, professeur de philosophie

Lire la présentation de Catherine Herbert

Soirée soutenue par l’antenne de la Radio locale RCF

 

rcf3