Imprimer
Catégorie : Café philosophique

 

Présentation de la thématique

La croyance a-t-elle été évacuée de nos sociétés contemporaines ? Si l’on entend par là qu’aucune croyance religieuse particulière ne peut prétendre dominer l’imaginaire social ou l’ordre politique, cela est manifeste. Mais pour autant, sommes-nous indemnes de toute croyance ? A en juger par l’importance de toutes ces idées infondées, irrationnelles voire délirantes qui circulent dans l’espace médiatique et auxquelles nous accordons tous à un moment ou à un autre quelque crédit, il semble bien que nous ne nous soyons pas débarrassés de la croyance. A l’évidence, la raison peine à triompher des croyances si tant est qu’elle le puisse.  Mais plus encore, il est bien des cas où nous revendiquons des croyances sans que celles-ci relèvent de la religion ou puissent être regardées comme de simples erreurs. Il en est ainsi quand nous disons que nous croyons en nous,  que nous croyons en l’homme ou bien encore en l’avenir. Façon de dire que l’on ne pourrait peut-être pas vivre et agir si nous n’avions aucune croyance. Alors, peut-on ne pas croire ? Telle est la question directrice qui animera notre réflexion collective au cours des quatre séances de notre café-philosophique thématique.