Visée politique du conte

Plus d'informations
il y a 3 mois 3 semaines - il y a 3 mois 3 semaines #409 par snphi
Flaubert. Un cœur simple a été créé par snphi
Une autre contribution :I° Quelle serait la visée politique du conte ? Par quels moyens s’exprimerait-elle ?

1) Serait-elle exprimée par l’auteur/narrateur ?Flaubert décrit un parcours de vie, un destin : à la fois individuel et inscrit dans une société donnée (province normande du 19ème, milieu bourgeois déclassé).Intervient-il dans la narration, à travers un commentaire, pour proposer une lecture « politique », en dénonçant cette « exploitation » ?a) Flaubert, dans sa correspondance a défini ce qu’était l’art pour lui : « l’art ne doit servir de chaire à aucune doctrine sous peine de déchoir ». Et puis Flaubert est un conservateur. On peut-être ajouter "humaniste"b) Je ne vois pas non plus de commentaires, de jugements du narrateur/auteur allant dans le sens d’une dénonciation. Certains de ses textes sont bcp plus virulents de ce point de vue ?

2) La visée politique serait-elle montrée à travers les propos des personnages, la description de leur comportement ...- Qd Flaubert prête à Mme A des réactions peu chaleureuses, égoïstes, c’est là l’expression d’une insensibilité individuelle. Si c’était un propos de « classe », l’expression aurait été différente, je crois.- Félicité est intégrée dans la vie familiale ; elle n’est pas cantonnée aux seules tâches ingrates…- Mme Aubain est aussi peu intellectuelle et oisive que F, elles mènent à peu près la même vie- L’esprit simple de F : elle accepte l’ordre des choses qui lui paraît évident. Il est même dit qu’elle est heureuse, elle parle de « douceur du milieu »c) Le lecteur, lui, est libre de sa lecture …mais le texte est là. Flaubert n’est pas Zola. On est plutôt orienté vers une lecture plus «sensible» qu’intellectuelle; Flaubert fait Voir .Si on ne voit pas de visée politique, on peut s’interroger sur le sens de ce parcours de vie, tel que le présente, sans ironie Flaubert ? II°Félicité : un « Cœur simple » :Cœur fait référence à sa compassion, son altruisme, son courage ….Simple : Pas d’arrières pensées, pas d’ego : tout va vers l’autre, rien pour elle-même (dévouement absolu)La raison n’intervient pas. Elle n’a pas conscience d’elle-même, pas de retour sur elle-même. Peut-on vraiment parler de la psychologie de F ?- Félicité agit de façon instinctive ; tout est « naturel » pour elle ; même le « surnaturel ». Son dévouement même est « bestial ».Flaubert portait un regard critique sur l’humain, ses prétentions à se penser intelligent, à débiter des idées reçues. Félicité ne comprend pas les dogmes mais apprend par imitation laquelle lui vient du « cœur », elle comprend en rapprochant ce qui est abstrait de ce qu’elle connaît dans sa vie.
Dernière édition: il y a 3 mois 3 semaines par snphi.

Connexion pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.886 secondes
Propulsé par Kunena